Instruments

L’Harmonica : présentation, modèles et son histoire

L’harmonica que nous connaissons actuellement a été inventé en 1827 par Christian Friedrich Ludwig Busch-mann, un horloger allemand âgé d’à peine 16 ans. Encore appelé piano à l’époque et violon de poche du pauvre, il a participé à l’éclosion de plusieurs genres musicaux, plus précisément celui de la Country-music depuis 1920. Au cours de ces années, aux États-Unis, en Europe et autres, plusieurs musiciens de cette époque ont connu la gloire. Cependant, il faut préciser que cet instrument existait déjà sous d’autres formes durant des milliers d’années. Découvrez ici l’harmonica et son impact sur la Country Music.

Que retenir sur l’harmonica ?

L’harmonica est un instrument musical à vent et bouche. Le mouvement de l’air produit par le musicien passe facultativement sur la anche et la fait vibrer. La particularité avec l’harmonica, c’est qu’il produit des notes extraordinaires dans les deux sens, aussi bien en soufflant qu’en aspirant.

Les ancêtres de l’harmonica sont deux Chinois et ont plus de trois mille ans. Le Sheng ou orgue à bouche est composé de multiples tuyaux entre 17 et 30. Sa anche était souvent faite à base de roseaux. On le retrouve au Vietnam (nommé Keyn), en Corée (appelé Sian) et au Japon (appelé Sho). L’harmonica d’origine chinoise est quant à lui dénommé le M’buat.

Les divers types d’harmonicas

Généralement, les différents modèles d’harmonica se classent en trois grandes familles.
  •  L’harmonica traditionnel : il est également appelé harmonica diatonique simple et de bonne qualité. Il possède un volume de 10 cm, comporte aussi 10 trous et se décline en plusieurs tonalités.
  • L’harmonica diatonique double : il mesure environ 20 cm, et sa technique d’utilisation est délicate.
  • L’harmonica chromatique : il est un peu plus volumineux et de grande taille avec ses 12 trous. Toutes les notes de la gamme chromatique sur 3 et 4 octaves peuvent être facilement jouées. Il offre un son neutre et régulier.

Cependant, la façon la plus sécurisante de remplacer ou d’acquérir un harmonica est d’utiliser un comparatif. Cela permet de connaitre les caractéristiques des instruments et de faire un choix convenable à partir de la comparaison des modèles.

Utilisation de l’harmonica

Au Japon et dans toute l’Asie, on retrouve facilement des orchestres complets qui continuent l’interprétation de la musique classique avec l’harmonica. De plus, aux États-Unis également, on le retrouve toujours dans plusieurs genres musicaux comme le bleu, le jazz et plus spécialement la Country music. Cependant, en Europe, ce n’est pas la tendance actuelle.

Mais, il faut préciser qu’en France, de multiples figures l’avaient fait adorer pendant plusieurs décennies.
  •  Charlie Mc Coy est un harmoniste célèbre de Nashville : il jouait tantôt sur scène ou en studio plusieurs centaines de sessions impressionnantes par année en Europe, aux États-Unis et au Japon. Il accompagnait la majorité des Stars américaines. En France, on le retrouve sur les enregistrements d’Eddy Mitchell (Schmoll) ainsi que sur ceux du grand Johnny Halliday.
  • David Herzhaft et Gérard : ce sont des musiciens et écrivains auteurs du livre sur l’harmonica.

L’harmonica est un petit instrument fragile qui tombe facilement. En raison de ses chutes, sa anche se casse souvent. Cependant, comme son prix est très abordable, les amateurs de l’harmonica en rachètent souvent des neufs. Aujourd’hui, il existe plusieurs modèles d’harmonica sur le marché avec des prix très impressionnants.
Il faut reconnaître que cet instrument est l’un des piliers de l’univers musical américain, surtout dans la country.

Comment le joue-t-on ?

Pour jouer l’harmonica, on souffle l’air dedans ou on l’aspire tout en prenant le soin de boucher certains trous avec la langue pour faire résonner les notes. De façon générale, on tient la note la plus grave du côté gauche, plus précisément entre le pouce et l’index de la main gauche. La main droite complète la prise en main et sert de caisse de résonnance. On utilise les doigts pour boucher les tirettes ou pour masquer les sorties afin de transformer le son.

Il faut noter que chaque harmonica possède une tonalité spécifique. La plupart des musiciens en possèdent au minimum une douzaine. Ils gardent leurs instruments dans une mallette, dans un gilet comportant plusieurs poches ou bien sur une ceinture cartouchière et autres. En outre, lorsqu’un musicien joue un autre instrument comme les guitares et autres, il fait souvent usage de cet instrument qui se retrouve généralement au niveau du cou. Il est souvent fixé sur un accessoire en fil de fer qui se repose sur la poitrine. Ce support est comme un collier.

Conception de l’harmonica

Généralement, le corps principal de l’harmonica (comb) est souvent en bois. Cependant, au niveau des modèles bas de gamme, cette partie peut être faite avec une matière plastique, en l’occurrence l’ABS. En ce qui concerne les modèles haut de gamme, le métal (ex titanium) peut être utilisé. Il faut noter qu’en contact avec la salive du musicien, le bois peut moisir ou gonfler. Pour ce faire, ce sont des bois traités ou résistants qui sont très utilisés. Il est souvent doté de 10, 12, voire 16 trous appelés « hole ».

La plaque de anche (reed plate) est souvent en cuivre. Toutefois, elle peut également être réalisée avec du plastique ou de l’aluminium. Chaque anche est rivée, soudée ou vissée sur la plaque.

Il faut préciser que sur les harmonicas chromatiques, on peut retrouver des valves en plastique, en téflon ou en tissu. Ces dernières sont souvent soudées sur la plaque à anche et ont pour rôle de bloquer la traversée de l’air dans l’un des deux sens. De plus, on trouve également sur ces outils des lamelles coulissantes et ajourées qui se terminent souvent par un bouton. Elles offrent l’opportunité de rediriger l’air sur une plaque à anche ou autres.

Pour faciliter le déplacement de la bouche, on retrouve sur d’autres modèles une pièce complémentaire fixée sur le devant. Cette pièce est nommée mouthpiece.

Harmonica dans la Country-music

L’harmonica a été utilisé dans la musique traditionnelle qui représentait l’ancêtre de la Country. En effet, il est présent dans les premiers enregistrements de la Country music dans les années 20. À cette époque, Deford Bailley était l’une des premières célébrités de la country (black). Il jouait souvent sur la scène du « Grand Ole Opry ». Il faut aussi ajouter que Billy le Kid jouait de l’harmonica. Abraham Lincoln en gardait toujours un dans ses poches.

En réalité, le country avait été la musique du monde rural blanc des États-Unis. Ce courant musical a subi plusieurs types de modifications au nombre desquelles : le bleues ou country-bleu, le bluegrass, le country-Westem et le country rock. Au cours de cette étape, le country avait aussi influencé le rock’n’roll. Au niveau des orchestres, la country se basait plus sur le violon qui a fait place à la guitare après. Mais, avec les harmonistes-solistes de la country-music, l’harmonica était devenu presque indispensable à la country music, même dans les orchestres.

Avec l’essor de la radio, du disque de l’enregistrement en 1920, le premier enregistrement commercial de la musique country fut effectué par Eck Robertson en 1922 pour Victor Records avec le titre Salli Gooden. Vemon Dalhart fut le premier musicien de cette ère à connaitre le succès. Parmi les artistes pionniers de cette musique, on retrouve : Jimmie Rodgers, Uncle Dave Macon, Carter Family, etc.

Il faut préciser qu’avec la naissance du cinéma dans les années 1940, la musique country a été connue dans le monde entier avec Gênes Autry (1907-1998) ou ROY Rogers (1911-1998).

Montre plus

Antoine

Particulièrement fan de musique Country, j'ai décidé de lancer ce blog qui lui est consacré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close