Instruments

Choisissez le meilleur assureur pour votre instrument de musique !

À l’instar de tout autre actif ou objet de valeur, un instrument de musique est susceptible de subir des dégâts (incendie, acte de vandalisme, vol, détroussement…). C’est pour se prémunir contre ce genre de situation embarrassante qu’il est fortement conseillé aux musiciens, aussi bien amateurs que professionnels, de souscrire à une assurance pour leurs instruments. De cette manière, ils peuvent bénéficier d’une prise en charge complète après un incident inopiné. Découvrez dans cet article quelques conseils pour choisir un bon assureur pour votre instrument de musique.

Les assurances pour instruments de musique

Avant de choisir une assurance pour votre instrument de musique, il est important de connaître avec précision les différentes catégories d’assurances qui couvrent les instruments de musique en général. On en distingue principalement 4 à savoir :

  • L’assurance maison classique (ou assurance habitat) ;
  • L’assurance objet de valeur ;
  • L’assurance automobile effets personnels ;
  • L’assurance spécialement destinée aux instruments de musique.

Voici en détail ce que vous devez savoir concernant chacune de ces assurances.

L’assurance maison classique

Vous n’avez pas forcément besoin d’une assurance spécifique pour protéger vos instruments de musique. En effet, s’il s’agit d’instruments que vous utilisiez à domicile presque tout le temps (Piano, Claviers, Guitares, …), alors sachez que votre assurance habitation peut les prendre en charge. Bien entendu, il faudra négocier certaines garanties supplémentaires pour se mettre entièrement à l’abri. Ainsi, en cas d’incendie, de vol ou encore de dégât des eaux, vous bénéficierez d’une indemnisation conformément aux termes du contrat préalablement établi avec votre assureur. Un maximum de 5 instruments peut être couvert.

Notez toutefois que cette assurance ne prend en charge l’instrument que s’il se trouve à l’intérieur de la maison lors de la survenance du sinistre. Les dégâts subis par l’instrument à l’extérieur ne seront en aucun cas pris en charge.

L’assurance objet de valeur

Cette assurance est une sorte d’extension de l’assurance maison classique. Elle peut être spécifiquement souscrite lorsque vous disposez d’objets sensibles (ou de très grandes valeurs comme un instrument de musique chèrement acquis par exemple). Comment procéder concrètement ? En effet, dans un contrat d’assurance habitation classique, il existe un plafond par défaut fixé pour les objets de valeurs. C’est donc ce plafond qu’il faudra modifier proportionnellement à la valeur estimée de votre instrument de musique pour bénéficier d’une protection optimale. Logiquement, toutes ces négociations devront se faire de commun accord avec votre assureur.

L’assurance auto effets personnels

L’assurance auto effets personnels s’adresse ici principalement aux musiciens qui sont presque tout le temps en déplacement avec leur instrument (concert, tournées, cérémonies…). Elle leur permet de bénéficier d’une prise en charge notamment en cas de vol avec effraction en auto. Bien entendu, il faut pouvoir attester que l’instrument était dans le véhicule au moment de l’incident. En ce qui concerne les garanties supplémentaires et les conditions d’indemnisation, elles varient d’un assureur à l’autre.

Notez que, en dehors des instruments de musique, l’assurance auto effets personnels prend également en charge d’autres équipements utiles pour le musicien tel que les lecteurs multimédias, les amplificateurs de son, les ordinateurs, et les sacs.

L’assurance spécialement dédiée aux instruments de musique

Si vous êtes un musicien professionnel à la recherche d’une assurance pour votre instrument de musique, alors c’est ce type d’assurance qu’il vous faut. En effet, il s’agit d’une assurance complète et entièrement dédiée aux instruments de musique.

Que prend-elle en charge concrètement ? L’assurance spéciale instrument de musique prend en charge absolument tous les dégâts, sinistres et incidents pouvant survenir dans le cadre de l’utilisation d’un instrument de musique. Qu’il s’agisse d’un vol en automobile, d’une perte, d’un acte de vandalisme ou d’un incendie, cette assurance propose des garanties spécifiques. Prenons par exemple le cas d’un vol. Si les faits sont avérés et que le musicien n’a pas sa responsabilité engagée dans l’incident, il obtiendra un remboursement intégral de l’instrument (équivalent à sa valeur à l’état neuf). Si entre-temps, il a été obligé de procéder temporairement à la location d’un autre instrument afin de continuer ses activités, l’assurance prendra également les frais de location en charge.

Un autre avantage de cette assurance est qu’elle permet non seulement de protéger l’instrument de musique en toute circonstance, mais également ses équipements et accessoires.

Les critères pour choisir un assureur pour instrument de musique

Le recours à un assureur professionnel pour la prise en charge d’un instrument de musique doit se faire avec la plus grande dextérité. Que ce soit pour une assurance habitation, une assurance auto effets personnels ou une assurance spéciale instruments de musique, certains critères sont à prendre en compte.

La franchise

L’un des critères à prendre en compte lors du choix d’un assureur pour instrument de musique est l’application ou non d’une franchise en cas de survenance d’un sinistre. En effet, la franchise est la somme d’argent (déduite de la valeur de votre bien) qui ne vous sera pas remboursée à la suite d’un vol par exemple. Il peut également s’agir d’un montant plafonné au-delà duquel l’assureur prendra en charge les dégâts causés (on parle de franchise relative). Les proportions peuvent varier d’un professionnel à l’autre.

Il est donc très important de se renseigner concernant cet aspect avant de s’engager dans un contrat d’assurance quelconque. Vous devez encore plus y veiller, si vous disposez d’instruments de musique dont la valeur est assez élevée.

Note : Certains assureurs appliquent des tarifs bon marché, mais assortissent leurs contrats d’un montant de franchise assez élevé. Si vous recherchez une protection optimale pour votre instrument de musique, ce genre de compromis est à éviter à tout prix.

Le nombre maximal d’instruments pris en charge

Un autre facteur très déterminant dans le choix d’une assurance pour instruments de musique est le nombre maximal d’instruments pris en charge par les termes du contrat. Généralement, les assurances classiques peuvent couvrir jusqu’à 5 instruments par défaut. Cependant, l’idéal est de choisir un assureur qui peut vous permettre d’étendre ce plafond (à un coût raisonnable). Cela peut s’avérer être très pratique notamment si vous êtes musicien professionnel ou si vous avez plus de 5 instruments en votre possession. Si par contre, vous êtes un simple musicien occasionnel, vous pouvez vous contenter des offres par défaut.

Le type d’instrument pris en charge

Le contenu des contrats d’assurance pour instrument de musique varie d’un assureur à l’autre. Voilà pourquoi il est important (avant de s’engager dans un contrat) de savoir quels sont les instruments de musique que votre prestataire prend en charge. L’idéal est d’opter pour un assureur qui garantit une protection non seulement pour une large gamme d’instruments, mais également pour le matériel complémentaire. N’hésitez pas à décliner l’offre si ces deux conditions ne sont pas réunies.

Le prix

Plusieurs facteurs peuvent conditionner la variation de prix d’une assurance pour instrument de musique. Il s’agit principalement :

  • Du type d’assurance (assurance habitation, auto effets personnels ou spécial instrument de musique) ;
  • De la valeur de l’instrument (plus l’instrument a de la valeur, plus le prix de l’assurance sera élevé) ;
  • Des garanties offertes sur le contrat d’assurance ;
  • Des clauses spéciales…

L’idéal est de choisir une assurance dont le coût est raisonnable tout en évitant au maximum les aubaines (le prix minimal pour une assurance basique d’instrument de musique est de 50 euros environ TTC). Bien entendu, les prix peuvent considérablement varier d’un assureur à l’autre.

Les garanties de bases

Pour protéger de manière optimale votre instrument de musique, il est important de souscrire à une formule d’assurance qui offre certaines garanties de base. Citons notamment :

  • La prise en charge en cas de vol ;
  • La prise en charge en cas de chute ;
  • La prise en charge en cas de vandalisme ;
  • La prise en charge en cas d’incendie.

Si vous êtes un musicien occasionnel (jouant pour le plaisir), ces quelques conditions de base devraient largement vous suffire pour assurer votre instrument de musique. Si par contre vous êtes un professionnel, il faudra opter pour quelques garanties particulières supplémentaires.

Lors des négociations avec votre futur prestataire, veillez donc à ce que ces points soient clairement énoncés ainsi que les éventuelles exclusions de garanties afin d’éviter toute situation embarrassante une fois le contrat conclu.

Utilisez un comparateur d’assurance pour instrument de musique

L’un des moyens à mettre en œuvre pour trouver le meilleur assureur pour votre instrument de musique est le recours aux comparateurs d’assurances. Ce sont des sites web spécialisés qui peuvent aider à rapidement trouver une offre d’assurance adaptée à ses besoins. Il suffit de renseigner dans un formulaire en ligne les caractéristiques du contrat d’assurance que vous recherchez (nombre d’instruments à protéger, utilisation de l’instrument, valeur de l’instrument, valeur des accessoires…) et le tour est joué.

Notez que pour trouver un comparateur d’assurance pour instruments de musique en ligne, il vous suffira de chercher sur internet (de préférence à l’aide d’un moteur de recherche).

Faites appel à un courtier d’assurances

Le courtier d’assurance est un négociateur professionnel. Son rôle est d’aider ses clients à trouver le meilleur assureur possible pour protéger leurs instruments de musique. Tout ce que vous avez à faire est de lui communiquer vos souhaits, et il se chargera de mener toutes les démarches nécessaires pour vous (moyennant des frais imputables à la compagnie d’assurance). C’est une solution très pratique notamment pour les musiciens de haut niveau qui n’ont pas le temps pour s’occuper des affaires d’ordres administratives.

Que retenir ? Le choix d’un assureur pour protéger son instrument de musique n’est pas toujours chose aisée. Cependant, en tenant compte de certains critères de sélections à l’instar de ceux présentés dans cet article, vous pourrez opter pour l’assureur idéal.

Montre plus

Antoine

Particulièrement fan de musique Country, j'ai décidé de lancer ce blog qui lui est consacré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close